Corinne VERA ALEXANDRE
PSYCHANALYSTE ET PSYCHOTHERAPEUTE ARS
                                                      Psychanalyse Intégrative Psycho Dynamique                                                                                                 Hypno-analyse Hypnose Sexologie clinique EMDR                                    Psychosomatique Transgénérationnel Supervisions
Cabinets Avignon - Bollène & Télé-psychanalyse (en ligne)
Corinne VERA ALEXANDRE
PSYCHANALYSTE ET PSYCHOTHERAPEUTE ARS
                                                      Psychanalyse Intégrative Psycho Dynamique                                                                                                 Hypno-analyse Hypnose Sexologie clinique EMDR                                    Psychosomatique Transgénérationnel Supervisions
Cabinets Avignon - Bollène & Télé-psychanalyse (en ligne)

Pédopsychanalyse

07 82 56 24 11

Les enfants et les adolescents sont reçus dans le cadre de consultations individuelles en psychothérapie analytique ou de soutien. L'hypnose, l'EMDR, l'art thérapie sont utilisés.

Avec l'enfant, le cabinet du thérapeute prend une ambiance particulière... Le lieu de travail est centré sur le jeu, le dessin, les feutres, la pâte à modeler, les jouets… C'est dans un contexte ludique que l'on peut travailler avec l'enfant.
 

Développer la créativité permet de faire un lien entre l’intrapsychique et l’interrelationnel. En ce sens, ma pratique auprès de l'enfant est d'inspiration Winnicottienne et je travaille sur les ressources de l’enfant et de son contexte. Avec l'enfant, le jeu va permettre l'émergence du "je".

L'intervention peut être différente en fonction de l'orientation donnée à la thérapie.

L' approche psychanalytique sera un travail sur l'inconscient, le ressenti intrapsychique, les pulsions, le nœud oedipien et l'analyse du transfert. Les dessins seront l'expression du refoulé. 

Travailler avec un enfant, c'est travailler avec sa famille, avec ses résistances, ses fragilités, sa structure. Toutefois, c'est l'individuation qui est visée avec une mise à distance de cette interdépendance avec la famille, lui permettant de trouver sa place et une position moins pathogène au sein de la famille mais aussi de renforcer son Moi.


L'enfant sera toujours reçu avec sa famille lors de la première consultation.
 

  • Troubles "dys" associés (perte d'estime de soi, besoin affectif, stigmatisation etc...)
  • Troubles enfant surdoué 
  • Troubles enfants hyperactifs associés
  • Troubles du sommeil
  • Problèmes d'autonomie
  • Troubles alimentaires
  • Confiance en soi
  • Addictions dont jeux vidéos
  • Problématiques associées à la famille nombreuse, à la famille monoparentale et homosexuelle
  • Enurésie
  • Stress, angoisse
  • Somatisation, problèmes de peau
  • Phobie dont phobie scolaire
  • Echec scolaire
  • Agressivité, violence
  • Angoisses dues à un divorce, à l'absence d'un parent
  • Refus, problème d'autorité
  • Repli sur soi
  • Propreté
  • Tétines et doudous
  • Hyperactivité
  • Naissance du petit frère ou de la petite soeur
  • Phobie
  • Traumatisme
  • Enfants surdoués
  • Enfants "dys"
  • La peur de la mort

 

 Avec l’enfant, il est nécessaire d’avoir une approche moins introspective avec l’enfant : le langage verbal introspectif s’avère souvent secondaire, voire impossible et on doit faire appel à la fiction, aux contes ou aux langages non verbaux.


L'adolescent se cache, s’exhibe, fantasme, agresse. Il faut donc trouver la bonne distance au processus thérapeutique, sans élire comme support thérapeutique celui déjà élu par l’adolescent (exemple la musique qui sera sans surprise s’il la connaît déjà). Le passage se fait par le « il » avec l’Art-Thérapie et permet de mieux concilier la relation conflictuelle. 

 

© C.Vera
 

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été créé grâce à Psychologue.fr

Connexion