Corinne VERA ALEXANDRE
PSYCHANALYSTE INTEGRATIF ET PSYCHOTHERAPEUTE ARS
Hypno-analyse Sexologie clinique EMDR Psychosomatique Transgénérationnel
Supervisions Formations
Stages de groupe

Cabinets Avignon - Bollène & consultations en ligne

EMDR - Mouvements Oculaires - Désensibilisation - Cabinets Avignon - Bollène & consultations en ligne

EMDR

 

 Qu'est ce que l'EMDR ?

 

 

 

EMDR signifie Eye Movement Desensibilization and Reprocessing

c'est à dire désensibilisation et retraitement par les mouvements oculaires.

 

 L'EMDR est une approche psychothérapeutique intégrative permet de revivre le vécu traumatique.  Il permet de retraiter les séquelles  post-traumatiques encodées. C'est un processus de retraitement de l'information qui utilise un procédé et protocole agissant sur le transfert des mémoires du cerveau émotionnel au cortex et sur le souvenir.

C est un outil qui utilise une stimulation sensorielle vie alternée droite-gauche avec les mouvements oculaires. Dans la pratique le patient observe et suit avec ses yeux  les mouvements fait par le thérapeute avec le doigt ou une boule, de droite à gauche. C'est une technique qui a prouvé son efficacité depuis plus de 30 ans dans le post trauma et elle est recommandée par les instances publiques nationales et internationales.

L’EMDR est un processus de traitement conscient à la différence de l'hypnose. Le praticien aide à se concentrer sur le trouve souvenirs ou l'émotion traumatique en y associant les aspects associés comme les images les ressentis. Ensuite le patient associe aux souvenirs une pensée positive et constructive qui lui permettra d'évacuer le trauma. 

Pendant la séance le souvenir du trauma est revécu mais son niveau d'intensité est limité à quelques instants et diminue rapidement.

De plus le praticien été formé pour aider à faire redescendre l'expérience traumatique et soulager le patient d'une détresse trop lourde.

L EMDR peut-être utilisé avec l'adulte mais également avec les enfants même en bas âge.

L’EMDR est un outil thérapeutique adapté en cas d’agression, de maltraitance psychologique ou sexuelle, en cas de deuil, d'attentat, d'accident, de catastrophe mais également lors de grands troubles émotionnels vécus. Ainsi une rupture amoureuse ou une difficulté à parler en public, des  difficultés professionnelles ou une opération médicale peuvent engendrer un impact traumatique avec des pathologies associées. En fait le cerveau n'arrive plus à traiter l'information choquante il reste sur l'événement.

L'EMDR peut être employé comme un outil (lors d'un travail sur le symptôme) ou comme une psychothérapie, en ouvrant sur la vie du sujet.

 

 

  Etat de stress post traumatique et EMDR

 

 

  Qu'est ce que le trauma?

 

Le trauma, il est essentiel de le rappeler, n'est pas toujours un événement unique qui se produit mais aussi par des « petits » évènements qui, répétés, se révèlent traumatiques justement à force de répétition. C est plus subtil, ceux là sont plus discrets en surface mais tout aussi durs psychiquement.

L'émotion face à un évènement traumatique entraine un court circuit dans le cerveau.

 

Un traumatisme est une expérience de vie qui impacte négativement la vie de la personne au présent.

Les connections nerveuses avec le cerveau fixent la peur générée par l'évènement traumatique sans pouvoir donner accès à des stratégies d'adaptation. les glucocorticoïdes liés à un stress intense proche de la mort empêchent une réponse de l'organisme qui ne s'adapte pas mais se fixe. Le circuit hippocampe-amygdale fait une sorte de court circuit. l'hippocampe permet normalement de mettre en place des stratégies d'apprentissage via un traitement de l'information tandis que l'amygdale encode et décode les émotions. L'évènement traumatique à la particularité d'être d'une part trop soudain et d'autre part trop proche du réel (la mort) pour que le cerveau ait pu s'y préparer  et l'amygdale n'a pas les informations nécessaires pour relier les informations à ce qui est connu. 

Cette effraction dans le présent du sujet vient donc perturber son système de défense psychique entrainant un tel état de stupeur renforcé par l'absence de défense adéquate que le sujet, pour se protéger de sa désorganisation pulsionnelle et de sa souffrance va mettre en place une déliaison des pulsions (le court circuit). La pulsion est alors déliée par le seul mécanisme de défense encore alors possible, le clivage, qui va permettre de séparer la partie affectée et de survivre. Il s'agit alors d'une dissociation cognitive, seul moyen mais pas remède, puisque l'affect, non lié à la pulsion, sera réactivé en boucle.

 

         

 

 Le trauma est une situation vécue qui met la personne dans un sentiment intense d'insécurité, de non maîtrise, de proximité avec la mort, de solitude, d'horreur, d'abandon, de culpabilité.

 

"J'ai vu la mort en face"

 

La peur entraîne de façon générale une réaction physique intense, une sécrétion d'adrénaline pour un mécanisme de défense naturel mais parfois un sentiment d'effroi et de dépersonnalisation proche d'un sentiment de folie, des images de flash back, des troubles corporels (palpitations cardiaques, transpiration excessive etc.), des pensées envahissantes qui s'imposent de façon incontrôlable, de l'anxiété, des troubles du sommeil, un sentiment de danger continu.

 

"J'ai le sentiment qu'à tout moment il va m'arriver quelque chose"

"Je n'arrive plus à voir les choses de façon positive et sereine"

"ET SI ET SI ET SI il arrive ceci cela..."

Les personnes atteintes d'un stress post traumatisme vont revivre  en boucle le moment du trauma avec la même intensité.

 

Accidents (route, avalanche etc...)

Attentats

Viol

Bad trip

Agression

TOUT CE QUI VOUS A MIS EN CONFRONTATION BRUTALE AVEC LA MORT OU MENACE DE MORT

(victimes ou témoin)

 

 

  Trauma complexe et EMDR

 

 

Des réseaux de mémoire peuvent dysfonctionnellement stocker des éléments sensoriels et moteurs d'une expérience traumatique.

   Contrairement au trauma simple généré par un évènement précis et ponctuel qui crée une infraction psychique et un débordement des capacités de traitement, le trauma complexe dépasse le cas de l'exposition au trauma.

Le trauma complexe est généralement symptômatique de somatisations et d'altération de l'affect, de troubles relationnel et d'attachement etc. Il est lié à des expositions traumatiques répétées dont découlent des traumatismes profonds. Il peut s'agir de maltraitance sexuelles, physiques, relationelles et émotionnelles répétées dans le temps. Le viol, l'inceste, le harcèlement, les violences font parties de cette catégorie. Elles ont une influence sur les états du Moi de la personne c'est à dire sur sa construction avec une altération de la perception de soi (et de l'agresseur) et une difficulté à reguler ses émotions.

 

La perte de confiance en soi, les somatisations, les troubles anxieux, les troubles de l'humeur, les troubles de la sexualité, les troubles addictifs, les troubles du sommeil, les troubles du comportement alimentaire, les troubles de conduite  à risque, les troubles de la sexualité et les troubles de la personnalité  peuvent être générées par des traumas complexes.

 

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été créé grâce à Psychologue.fr

Connexion