Corinne Vera Alexandre
Psychanalyste et Psychothérapeute ARS
Psychanalyse Intégrative Humaniste Psychodynamique Hypno-analyse Sexologie clinique EMDR Hypnose Psychosomatique Transgénérationnel Supervisions
Cabinets Avignon - Bollène & Télé-psychanalyse (en ligne)

Questionnements

07 82 56 24 11

Prendre le temps plutôt que de courir c’est accepter le vide. Et le vide ce n est pas le rien. Le vide, c est cet espace dans lequel on peut créer. Rêver, désirer. Le vide c’est créer du manque et le manque c’est créer du désir. Le plein par contre, c est celui là le vrai vide...

La haine se situe au niveau de la peur. La psychanalyse dérange, les autres thérapies, elles, de dérangent pas. Il y aura toujours des gens qui conserveront leur esprit critique, des gens qui resteront dans l humain et loin de la norme. Moi non plus je ne me fais pas de soucis pour la psychanalyse.

Personne n en veut »....Film bouleversant de vérités. Des souffrances et des murs, une impasse que la folie permet de dépasser, ou en tout cas d essayer des solutions. La folie oui car il faut être assez fou pour avoir tenté cette aventure. Fou de croire qu il y a toujours des solutions, fou de croire que chacun a droit au respect, fou de croire que chacun peut aider à sa façon, fou de dire ce qui est tabou. N est ce pas être un peu fou d ailleurs d être dans la relation d aide? Le cadre nécessaire oui bien sûr mais le cadre tue aussi dans certains cas alors parfois tant pis, il faut jouer, tenter et improviser. Faire avec et parfois, souvent, ça marche. Parfois oui il faut être hors normes, c est ce qui reste en nous de notre humanité et de notre liberté. En aidant on se mettra toujours en danger. Des parachutes on peut s en trouver. Mais je préfère vivre cette vie là.

Faire de la place est une des étapes au changement. Quand c est déjà rempli, ça ne peut que déborder mais il n est pas possible de remplir à nouveau. On ne peut pas pousser les murs ni dépasser 24 h dans la journée, alors faire de la place est fort utile. Le changement est quelque chose de nécessaire et naturel, chaque jours nos milliards de cellules changent à l intérieur de nous. Tout n est qu éphémère, pourquoi s étouffer à stocker? Faire de la place, c est choisir aussi. Quelle est la priorité? Attention, le manque de temps n est pas une excuse mais une stratégie d évitement!

« Les émotions que l on n exprime pas ne meurent pas. Elles sont enterrées vivantes et reviennent nous hanter plus tard sous une autre apparence. » (S.Freud).

La vérité ne serait elle qu un point de vue? Un angle de vision d une réalité. Une perception. Un ressenti. Prenons une ballade en forêt le long d un chemin. L un peut apprécier le ciel nuageux durant la ballade, l autre encore le chemin caillouteux ou encore la végétation . Quelle photo rapportera t on avec nous de cette ballade? On peut être tous au même endroit, mais voir les choses différemment et en ce sens ne pas vivre les choses alors qu on était au même endroit ensemble au même moment.

Un film très émouvant sur le cancer. Des acteurs tous magnifiques. Comment le dire, comment l apprendre? Comment vivre en sachant que la mort est là ? Comment vivre les derniers moments, quand on va partir, quand ceux qu'on aiment vont nous quitter?

L'usage du téléphone portable et des écrans fait partie intégrante de nos vies et les plus petits sont déjà habitués à vivre avec. Addiction souvent critiquée, que représente cette pratique et comment et pourquoi les écrans sont ils arrivés à devenir indispensables? Qu'est ce que cet usage relève de notre propre fonctionnement individuel et collectif ? Quel est le message ?

Le sexe fait partie intégrante de notre quotidien et son évolution au cours de l'histoire permet une lecture des symptômes sociétal. Libération des mœurs et des pratiques, jusqu'où va la jouissance?

Comment penser le deuil aujourd'hui, dans une société de consommation où le plein laisse peu de place au vide, où les limites de la vie sont repoussées encore plus loin avec les progrès de la médecine ? Qu'en est -il de la perte et de la castration et comment est -elle vécue si elle existe encore?

Les familles sont porteuses de secrets et de non dits qui suintent de génération en génération. Comment ne pas faire l'impasse du transgénérationnel sur le symptôme de l'analysant? Comment évoquer une possibilité qui n'a pas été nommée? Jusqu'où va perdurer le symptôme el le fantôme qui hante les familles?

La vie de la femme n'est pas un long fleuve tranquille. De la découverte de la différence des sexes à l'angoisse de castration, des règles à la ménopause, le chemin est fait de bosses, de virages et de magnifiques paysages  en passant par la maternité et la sexualité, le parcours de la femme dans ses désirs et ses deuils.

Droit de visite un week-end sur deux, possibilité pour l'enfant  de porter les deux noms de famille, famille  monoparentale, famille recomposée, possibilité de fécondation malgré une azoospermie… Comment se situe le père  avec la fin du patriarcat classique? Comment son absence est elle vécue? Forclusion ou adaptation? 

Il était une fois....

L imaginaire, le symbolique. Pour les grands aussi! Les contes ont un sens caché et sont utilisés en thérapie. Hypnose, art thérapie. Saviez-vous aussi que le livre que vous lisez à vos enfants ou que vos parents vous lisaient peut révéler un secret de famille, transmis mais non dit avec des mots.

 

© C.Vera
 

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été créé grâce à Psychologue.fr

Connexion