Corinne Vera Alexandre
Psychanalyste Hypno-analyste Psychothérapeute
EMDR Hypnose Groupes de parole Thérapie de couple Sexothérapie
Thérapie familiale Psychothérapie Analytique Psychosomatique Transgénérationnel Supervisions
Avignon Sud - Avignon Centre - Bollène - Salon de PCE - Marseille
Corinne Vera Alexandre
Psychanalyste Hypno-analyste Psychothérapeute
EMDR Hypnose Groupes de parole Thérapie de couple Sexothérapie
Thérapie familiale Psychothérapie Analytique Psychosomatique Transgénérationnel Supervisions
Avignon Sud - Avignon Centre - Bollène - Salon de PCE - Marseille

"Soutien aux familles de malades psychiques"

ATELIER "SOUTIEN AUX AIDANTS PROCHES ET FAMILLES DES MALADES PSYCHIQUES

Obsessionnels (TOC), Bipolaires, Shizophrènes etc...

L'impact de la maladie psychique sur l'entourage est conséquente. 

 

On prend en charge le malade. Mais les autres? Les enfants? Les parents, le conjoints sont les premiers à souffrir face à la maladie psychique de l'autre.
Rester pour l'accompagner est un pari difficile, un combat envers soi-même coûteux en énergie et destructeur s'il n'est pas accompagné.
Et pourtant, dans la plupart des cas, le malade a tellement besoin de son entourage proche...tout comme certains ne peuvent pas concevoir de le laisser tomber.
 
Le malade est pris en charge, dans la majorité des cas. Parfois pas. Le parcours pour trouver un traitement adapté est difficile, parfois le malade ne va pas prendre régulièrement son traitement, parfois le dosage du traitement médicamenteux est long à trouver. Parfois le traitement va être interrompu par le malade lui même. 
 
Une décompensation psychotique est lourde de répercussions sur la famille : 
s'en suivent parfois perte d'un emploi, divorce, demande de droit de garde interrompu, violence, harcèlement verbal, échec scolaire des enfants etc. La liste est longue.
 
La maladie psychique a une forte répercussion sur la vie sociale.
 
Les proches des personnes diagnostiquées Border Line, Bipolaires, Schizophrènes ou Obsessionnels compulsifs sont face à l'incompréhension d'une maladie, vivent dans l'épuisement et vivent en permanence dans la peur d'une nouvelle crise.
 
Le déni de la maladie et la non reconnaissance des troubles qu'à souvent le malade est difficile à comprendre pour l'entourage.
Mais si le malade a besoin de vous savoir là pour lui malgré tout et même s'il dit parfois le contraire, l'entourage doit être lui aussi épaulé et guidé.
 
Nous vous proposons de vous guider : saisir le sens de cet accompagnement , partager les parcours difficiles, évoquer les espoirs etc.

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été créé grâce à Psychologue.fr

Connexion